Take me home tonight

Ce soir on a beaucoup parlé avec le petit panda roux. Des copains, de la neige, du garçon, et puis de la vie, surtout. De l’avenir, de c’est qui toi, c’est qui moi, c’est quoi tout ça dans un an, dans dix, dans vingt.

On a parlé de nos foyers. Tu veux quoi, toi ? Une maison, avec des escaliers, et puis des couloirs et des chambres. Je veux quoi, moi ? Un grand appartement, avec du parquet, de la lumière comme s’il en pleuvait, des succulentes qui ne mourront pas.

Sur le chemin du retour, le métro aérien a décrit un arc timide au-dessus de la Seine. J’ai regardé, il faisait nuit, j’avais les yeux fatigués. Je me suis crue, une seconde, revenue en arrière, funambule sur le Rhône.

Lyon me manque, Lyon et ses eaux qui se mêlent, qui enclavent, qui aèrent. Lyon et ses pavés, ses ruelles, son Histoire, sa fierté discrète. Le dernier jour de l’année, j’ai monté à nouveau la colline de Fourvière, contemplé à nouveau cette ville qui était un jour ma maison.

J’avais une maison, dans cette ville. Non : un appartement. Un grand, avec du parquet et de la lumière comme s’il en pleuvait. Avec des grasses matinées paresseuses, l’odeur de la cire sur le bois le dimanche. Avec petite soeur qui dansait avec moi en plein été, une culotte à froufrous sur les fesses, fenêtres ouvertes sur l’obscurité.

J’avais ce que je voulais, mais pas là où je peux l’avoir. Et en partant, j’ai transvasé ma vie avec moi. Vases communicants sur une ligne de TGV.

À Paris, c’est le présent, l’avenir probablement, les petites choses, la rédac, le cocon, le chat con, des milliers de rues pas encore foulées, des milliers de façades pas encore admirées. À Paris, c’est les gens, l’amitié, les lieux de rendez-vous immuables, et puis, maintenant, c’est aussi le garçon.

Mais ce soir, et ça m’a fait du bien, l’espace de deux battements de coeur, je me suis crue revenue à Lyon. À la maison.

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s